Le monolithe médiatique

publié le 31 oct. 2011 à 01:19 par Jean-Pierre Rissoan

Dans un article sur les évènements de Libye, l'échec de l'entreprise libyenne obère-t-il l'avenir ?, Carlo SANTULLI, professeur à Paris II (Panthéon-Assas), employa l’expression imagée, brutale mais juste du « monolithe médiatique » : sous les apparences de la diversité, l’ensemble des médias affirment, assènent la même chose, les mêmes idées. De Libé au Figaro, d’Europe1 à France-info, de TF1 à Itv, c’est un immense bonnet blanc et blanc bonnet.

Cette idée, ce constat plutôt, est avancée par un journaliste d’Europe1 (groupe Lagardère) qui vient d’être licencié après, pourtant, trente ans de bons et loyaux services dans cette station. C’est dire que ce n’est pas un ultra-révolutionnaire mais simplement un journaliste qui faisait son boulot selon sa conscience. Pour lui -Pierre-Louis Basse- son « éviction est complètement politique » (1). Et cet observateur de premier plan analyse avec ses mots à lui notre PAF : « en fait, ce système, c’est l’Union soviétique. En URSS, il y avait un seul mec et la même info pour tous. Ici, il y a 10.000 mecs, mais toujours la même info pour tous ».

Monolithe : fait d’une seule pierre.

 (1) Lire son ITW dans le supplément radio-tv du MONDE des 23-24 octobre).




Comments