Articles‎ > ‎5. Le Front de gauche‎ > ‎

Mélenchon dessine sa stratégie…

publié le 27 juin 2011 à 03:35 par Jean-Pierre Rissoan   [ mis à jour : 2 juil. 2011 à 01:39 ]
  25/01/2011  

Mélenchon a donné une ITW importante au journal l’Humanité (24 janvier). J’en retire ceci qui correspond à ce que j’ai exprimé soit sur ce blog soit dans les débats d’abonnés.

1) « l’originalité de ma candidature porte à la fois sur le contenu du programme mais aussi sur la méthode pour l’appliquer car un tel programme n’est pas applicable d’en haut. Il nécessite une implication populaire permanente à sa réalisation, l’action populaire devenant directement protagoniste du programme lui-même ».

C’est aspect est fondamental. Il n’est pas sans rappeler la mobilisation citoyenne de la Révolution (voir les articles sur les Sociétés populaires sans lesquelles l’action de Robespierre et du Comité n’aurait jamais pu aboutir). C’est le principe de l’autonomie : le peuple prend en mains son propre destin.

2) « dans mon esprit, la campagne doit s’appuyer sur des comités d’action par circonscription, qui doivent être menés par les candidats aux législatives. Nous devons nous battre à l’échelle à laquelle s’organisera la rencontre avec le suffrage universel et cette échelle, c’est le scrutin législatif ».

On ne peut pas mieux dire que l’élection prioritaire - même s’il faut bien se résoudre à "faire la présidentielle" - c’est l’élection de l’Assemblée nationale. Présidentielle, législatives : même combat, même lieu, même heure. Dans chaque circonscription, un comité Mélenchon dirigé par le candidat Front de Gauche à la députation. Les deux élections sont menées de front[1]. 

3) « dans le dispositif de campagne, je propose, pour ma part, que le Front de Gauche soit coordonné par un communiste ».

Voilà qui devrait rassurer André Gerin et ses amis politiques. (Voir mon article sur ce thème : "Mélenchon, A. Gerin, le PCF et la V°république").

 

Décidément, l’actualité ne nous laisse pas de répit.

Que sera-ce dans un an …  


[1] De front de gauche, évidemment… 

Commentaires


Comments