Articles‎ > ‎5. Le Front de gauche‎ > ‎

2. Cantonales 2011 : le Front de Gauche a disparu…

publié le 27 juin 2011 à 03:37 par Jean-Pierre Rissoan   [ mis à jour : 2 juil. 2011 à 01:38 ]
  21/03/2011  

On nous avait prévenus[1] : le ministère de l’Intérieur ne connaît pas le Front de Gauche. Le Monde également, il est vrai, puisque dans un article "de fond", Olivier Biffaud l’avait biffé de son texte.

Soi-disant pour ne pas faire disparaître la "mouvance" communiste, le ministère distingue les candidats PCF, les candidats du Parti de gauche, les candidats de la Gauche unitaire (ex-NPA), etc... Si bien que le score à deux chiffres n’est pas près d’apparaître sur les tablettes. Mais on connaît les turpitudes du ministère de l’Intérieur pour camoufler les résultats le soir des élections. Cela ne date pas de Guéant.

Le plus triste est de voir le journal Le Monde adopter la même pratique.

Sur ces statistiques, les candidats FG disparaissent.

Dans mon canton Lyon V, le candidat pour lequel j’ai voté est Mohamed RAFED. Sa suppléante est Claude Lanher. Rafed appartient aux Alternatifs de la FASE… vous ne connaissez pas ? Tant pis pour vous, ce n’est pas votre journal préféré ni le ministère qui vous l’apprendra. C. Lanher, elle, est membre du PCF. C’est parfaitement dit et écrit sur le matériel électoral.

Mais sur les statistiques du MONDE, M. Rafed est gris, pas rouge, gris ! il est "divers quelque chose". Exit 677 voix pour le FG.

A Vaulx-en-Velin (Rhône), municipalité du Front de Gauche, le candidat de la municipalité est Nacer Denfir : il obtient 20,2% des voix exprimées soit 1072. Exit 1072 voix pour le FG. Lui aussi est gris, pas rouge vif mais gris, sur les statistiques du MONDE.

Il faut attendre les résultats fournis par les partis de Front de Gauche pour savoir exactement ce qu’il en est.    


[1] Blog de J.-L. Mélenchon. 

Commentaires


Comments