Puy de Dôme, Auvergne

  • le F.N. débarque en Haute-Loire…   26/03/2011      La Haute-Loire est un département bien ancré dans la tradition catholique. Il est bien visible avec son compère du Cantal sur la carte du chanoine Boulard ...
    Publié à 18 oct. 2011 à 05:14 par Jean-Pierre Rissoan
Affichage des messages 1 - 1 de 1 Afficher plus »

le F.N. débarque en Haute-Loire…

publié le 27 juin 2011 à 01:35 par Jean-Pierre Rissoan   [ mis à jour : 18 oct. 2011 à 05:14 ]

  26/03/2011  

    La Haute-Loire est un département bien ancré dans la tradition catholique. Il est bien visible avec son compère du Cantal sur la carte du chanoine Boulard et il a pratiquement toujours voté à droite : depuis les débuts de la III° république.

lien :

CHANOINE BOULARD : LA RELIGION, VARIABLE POLITIQUE MAJEURE.(atlas)

    C’est un fief centriste, démocrate-chrétien, bastion de la Droite parlementaire dite "modérée". Mais ne voilà-t-il pas que le F.N. vient troubler cette sainte quiétude et obtient plus de 15% des suffrages exprimés au premier tour des cantonales de 2011.

Dans le canton de Fay-sur-Lignon, où le notable, conseiller sortant et président du Conseil général- est élu dès le premier tour avec 66% des suffrages exprimés[1], le candidat FN vient faire tache dans une commune où il obtient plus de 20% des exprimés alors que la commune éponyme ne lui donne que 6,1%. 

"Nous avons été très surpris", commente le maire Paul Michel. "Pour une commune rurale comme la nôtre, c'est inhabituel. Chez nous, il n'y a absolument pas de problème de délinquance ou de sécurité, je ne comprends pas. Dès lors, on peut penser qu'il s'agit de personnes souhaitant contester..."[2].

Monsieur le Maire n’est pas au fait de la situation politique. Il croit que l’on vote FN uniquement pour chasser les Noirs et les Arabes et pour éviter les incendies de voitures.il semble croire que l’on vote "pour contester" un peu par amusement quoi … En réalité, le FN est aussi un vote de classe. J’ai écris tout un livre sur ce thème. A quoi bon, Mr le Maire ?

Car M. Michel administre une petite commune qui abrite une station de ski, une commune encore paysanne avec 32 chefs d’exploitation agricole, des petits patrons qui valorisent le bois des forêts, des garagistes, etc…Tant et si bien que le recensement INSEE de 1999 -celui de 2006 ne nous donne pas ces précisions - indique un taux de bourgeoisie patronale de 35%, professions intermédiaires : 40% et salariat modeste 25%[3]. Le secteur agricole représente 44 emplois sur 160, l’hôtellerie et la restauration 44, les activités récréatives et culturelles 12 emplois, etc…

Nous avons donc là une petite bourgeoisie écrasée par les impôts et charges et qui ne manque pas de le faire savoir à ses salariés qui dans ces montagnes catholiques obéissent sagement. Dans mon livre je donne les résultats du FN dans des stations touristiques de l’Isère, dans lesquelles il a "fait un tabac" dès 1984. Les travailleurs saisonniers des stations de tourisme sont souvent très mal lotis et leurs employeurs exigent l’indispensable "liberté du travail" sans laquelle ils menacent de mettre la clé sous la porte…

L’article du Monde qui m’a fait réagir cite avec pertinence "Gilbert Guignand, le président de la FDSEA, (qui) avait vivement dénoncé "les aberrations liées à la paperasserie, l'augmentation des charges, les déclarations des environnementalistes parisiens et l'absence de politique pour gérer l'agriculture", le 10 mars, lors du congrès départemental de son mouvement (syndicat)"[4]. Discours qui n’est pas à proprement parler apte à décourager les petits patrons à voter et faire voter FN.

 


[1] D’après La Montagne, édition Haute-Loire, Le Monde ne lui donne que 61%.

[2] Cité par Cédric Dedieu - au nom prédestiné pour analyser les résultats de Haute-Loire - dans son article daté du 27 mars.

[3] Pour la France, respectivement 22,4 ; 23,1  et 54,4.

[4] Article de Cédric Dedieu, c’est moi qui souligne. 

Commentaires


1-1 of 1